Le Management dans l’Entreprise : une évolution nécessaire 2/2

Écrit par Horen-Jaubert Laurence

Et Dupeyrat Laurent

3 janvier 2017 (1e publication) - 11 avril 2021

Quelles peuvent être les évolutions du management dans les 5 prochaines années ?

Jim Collins, consultant américain spécialiste du leadership, et son équipe de recherche de l’université du Colorado ont été les premiers à classifier le leadership en 5 niveaux (Good to Great, Random House Business, 2011). Selon eux, et leur thèse se vérifie de jour en jour, les décideurs des 3 premiers niveaux (l’individu très compétent, le collaborateur actif et le manager compétent) ont une action de plus en plus obsolète car ils n’ont pas un objectif fondamental dépassant les velléités simplistes de leur ego. Les managers d’aujourd’hui et de demain se doivent d’évoluer vers les 2 derniers niveaux (le leader efficace et le dirigeant de niveau 5) s’ils veulent être au niveau des défis qu’ils ont à relever : un monde en mutation, une demande forte de leadership différent… L’objectif fondamental du top leader a désormais à voir avec le bien commun.

(LES DÉCIDEURS) VONT DEVOIR APPRENDRE À DÉVELOPPER UNE STABILITÉ DANS LE CHANGEMENT

Un autre spécialiste du leadership, le pasteur américain John Calvin Maxwell, peut nous aider à y voir plus clair sur ce que l’on attend désormais d’un véritable leader. Pour lui, il y a (aussi) 5 niveaux déterminant comment un décideur est suivi :

niveau 1 : Position – les gens suivent parce qu’ils le doivent ;

niveau 2 : Permission – les gens suivent parce qu’ils le veulent ;

niveau 3 : Production – les gens suivent à cause de ce que vous avez fait pour l’organisation ;

niveau 4 : Perfectionnement des individus – les gens vous suivent à cause de ce que vous avez personnellement fait pour eux ;

niveau 5 : Pinacle – les gens vous suivent à cause de qui vous êtes et de ce que vous représentez.

Les millenials, dont nous parlions dans le précédent post, s’orientent clairement et délibérément vers des leaders de niveau 4 et 5. Ils souhaitent des gens inspirants, qui portent des valeurs autant personnelles que communes et, en cela, ils ont le choix. C’est à dire qu’ils le prennent. Si les décennies précédentes étaient clairement menées par des modèles de leadership des 3 premiers niveaux, la rupture créée par les millenials, biberonnés par le digital et l’immense choix engendré par internet, génère déjà un changement drastique dans le choix du leadership : ce sont les niveaux 4 et 5 qui émergent majoritairement désormais dans le choix des nouveaux et futurs arrivants sur le marché du travail.

En d’autres termes, il n’y a ne serait-ce qu’une décennie en arrière, il n’y avait pas le choix, il fallait subir si nous tombions sur un leader de niveau 1, par exemple. Aujourd’hui, il est considéré comme totalement aberrant de subir. La pensée a changé. Le rapport au travail et à la hiérarchie également.

C’est désormais au leadership de faire des efforts et de s’adapter.

Les défis du leadership:

Ceci étant dit, les 5 prochaines années, comme la décennie à venir (au moins), vont voir les décideurs devoir relever un certain nombre de défis en terme de management.

Tout d’abord, on va leur demander de développer une clarté de vision qui fait généralement défaut maintenant. On va attendre des dirigeants qu’ils y voient clair dans les situations chaotiques engendrées par la succession de crises multiples. Qu’ils y voient clair également dans la prolifération invraisemblable des informations disponibles. Bref, cette vision claire va être extrêmement précieuse pour déterminer les orientations de l’entreprise dans la société.

Le second défi que vont devoir relever les futurs décideurs est autant d’ordre personnel que plus général. En effet, ils vont devoir apprendre à développer une stabilité dans le changement. En cela, comprendre que le changement, la mutation, est une des caractéristiques fondamentales du vivant, et enfin ! l’intégrer dans l’organisation managériale. Cela ne pourra pas être effectué, cependant, si le dirigeant ne l’a pas lui-même, personnellement, assimilé. Finie, la pensée des hommes et des femmes et des structures qui se développent exponentiellement sans fin, éternellement !

 

Le prochain défi est le développement d’une façon de diriger complètement différente de celle que l’on enseigne encore aujourd’hui dans les grandes écoles : la décision intuitive qui doit maintenant présider à la décision rationnelle. Dans le contexte organique digital actuel et futur, le décideur qui prendra les décisions les plus efficaces est celui qui saura utiliser sans doute et sans peur l’intuition, ce que nous avons appelé la pensée directe. Nous voyons déjà aujourd’hui l’impact qu’a entraîné le digital – qui ne fonctionne pas de façon rationnelle – dans nos vies et nos décisions. Cela ne fera que s’accentuer et le leader doit nécessairement adapter sa pensée, sous peine d’être complètement inefficace dans sa « gestion » des flux autant humains que des produits.

Un autre défi à relever va être celui de la flexibilité : être capable d’utiliser tout ce qui se présente (surtout ce qui n’a pas été prévu) tel que cela se présente et au moment où cela se présente. C’est une capacité managériale encore rare à l’heure actuelle. C’est d’autant plus dommage, qu’alors tout devient opportunité de création et de développement dans l’immensité des possibles. Cela veut dire aussi avoir la capacité à décloisonner sa pensée, à aller voir ce qui se fait dans des secteurs complètement différents que ceux auxquels nous sommes habitués. C’est une des qualités fondamentales de l’innovation. C’est également, d’un point de vue personnel, avoir la possibilité d’utiliser la peur et l’incertitude de façon constructive et non comme des énergies bloquantes, voire involutives. Cela rejoint bien entendu le défi de la stabilité dans le changement.

Cette flexibilité induit aussi une plus grande souplesse dans tous les processus, moins de rigidité dans les décisions : la capacité à maintenir le cap tout en louvoyant en fonction des événements qui se présentent. Des individus ou des structures trop rigides, incapables de s’adapter, ne peuvent durer très longtemps dans le contexte actuel et à venir.

On l’aura compris, les défis que vont devoir relever les managers dans les années à venir sont nombreux. Une question importante se pose donc : comment y arriver ?

(…) LES RÉPONSES À APPORTER AUX PROBLÉMATIQUES (…) SE DEVRONT D’ÊTRE PERSONNELLES AVANT D’ÊTRE ORGANISATIONNELLES

Quelles réponses à ces défis ?

En premier lieu, il est évident que les réponses à apporter aux problématiques posées se devront d’être personnelles avant d’être organisationnelles. C’est à dire que c’est d’abord à l’individu de se transformer, d’évoluer, car c’est lui qui peut faire changer les structures et non l’inverse. C’est en fait le contrepied de ce que l’on pense majoritairement encore à l’heure actuelle. En cela aussi il est nécessaire de faire évoluer le contexte.

Plusieurs pistes sont déjà testées et mises en avant :

-les programmes de Self-Awareness et d’Intuitive Intelligence (notamment développés maintenant par l’INSEAD) ainsi que l’évolution des valeurs « Insightfully Aware »…

-la pratique de la méditation comme outil fondamental de connaissance de soi et de la réalité. Elle permet de développer stabilité, ouverture et clarté de vision. Les programmes Ways & Lore sont édifiés dans ce but.

-L’accompagnement des COMEX à la transformation : pour que les dirigeants se transforment et puissent mettre en œuvre les transformations nécessaires pour évoluer plus efficacement et plus sereinement dans les prochaines années, à l’ère digitale.

NOTRE CERTITUDE EST QUE LA PRATIQUE DU TRIPLE FOCUS EST L'OUTIL DE CLARIFICATION ET DE TRANSFORMATION IDÉAL

Quels sont les freins ? Comment les start-ups peuvent-elles être un levier ?

Il est clair que nombre de grandes entreprises ne réussiront pas à s’adapter à l’ère digitale si elles ne font pas appel à des leaders qui ont fait évoluer leurs modes de penser et de management, ceci au profit de l’ensemble de la chaîne hiérarchique, comme nous l’avons déjà dit. Le contexte actuel et futur va de toute façon faire évoluer les consciences, même si ce n’est que lentement. Il faut simplement espérer que ce ne soit pas trop lentement car les résistances, nées de l’habitude, sont fortes et nombreuses.

Il est également nécessaire que les membres des COMEX actuels reconnaissent la nécessité de changer pour répondre aux défis de notre société dans un futur immédiat. Ce qui, ici aussi, est un processus lent et pénible.

C’est pourquoi le rôle des start-ups comme Ways & Lore est d’amener de l’agilité, de la capacité d’innovation et d’oser de nouvelles approches en prenant des points de vue très différents. Elles facilitent la mise en œuvre d’accompagnements sur mesure pour permettre au top management de relever ces défis en les accompagnant dans cette transformation obligatoire.

Notre conviction est que l’individu doit d’abord changer pour s’adapter au contexte et faire ensuite évoluer les organisations. Notre certitude est que la méditation est l’outil de clarification et de transformation idéal. La transmission et la pratique de la méditation sont une réponse stratégique aux enjeux stratégiques humains de l’entreprise.

 

Articles Similaires

Articles

Le Leader Focus et la Voie Lactée

  Atténuer les Bruits du Monde   C’est la fin de l’été, le soir. Le ciel est dégagé et, dans certaines régions, là où il n’y a pas trop de lumière (ce qui devient rare…), les étoiles sont bien visibles. Pour atténuer les bruits du monde, le Leader Focus...

lire plus

La Performance Durable 2/5

Lire la première partie   Les Impacts aux Quatre Piliers d'un Leadership Pérenne     La problématique Voici le second volet de notre saga "la performance durable du leadership". Nous abordons cette fois-ci les impacts potentiels aux quatre piliers...

lire plus

La Performance Durable 1/5

  Les Quatre Piliers d'un Leadership Pérenne   La Problématique   Pour tous les Leaders que nous accompagnons aujourd'hui, la question de la performance durable est devenue centrale. Pression continuelle, contraintes multiples, disruption des méthodes...

lire plus

Join

S'Abonner pour recevoir les Dernières Nouvelles & Offres

Rejoignez le monde des Leaders Focus !

Dernières nouvelles sur :
  • Nos Programmes
  • La Pratique du Focus
  • Le Leadership Focus
  • Des Projets Innovants
  • La conduite du changement
  • Le changement de culture
  • Et bien plus...
News Mensuelles

Nous ne vous ennuierons pas !

English